ACTUALITÉS / ARCHIVES / ASSOCIATION / CONTACT



« CHINA ACTION 1. »

MERCREDI 25 MAI 2005

Un programme vidéo de performances d’artistes chinois.

Burning Pork

Hu YUEPENG

2003 | 1'30

Grow Up

Liu JIN

2003 | 6'

Né en 1971 à Jiangsu, où il a fait ses études. Les travaux vidéographiques et photographiques de Liu Jin portent souvent sur la documentation des performances, comme celle-ci. Dans Grow up Liu Jin se met debout sur une table de classe, nu, sauf une culotte, et se fait lancer dessus des pages arrachées de livres et trempées dans de l’encre, sans montrer aucune réaction. Dans d’autres travaux, il s’intéresse à la mise en scène spécifique de l’histoire, notamment par le biais d’images de reportages de célèbres événements. Ces moments clefs de l’histoire récente sont ainsi rejoués dans le paysage urbain du Pékin d’aujourd’hui par Liu Jin et ses collaborateurs. Chaque scène est à la fois un rappel de l’horreur de ces moments et la banalité de sa forme actuelle, sans que l’original ne soit cité par l’artiste, la reconnaissance de l’image dépendant de nos souvenirs visuels. Par exemple dans la reconstitution de la photo par Eddie Adams du Général Nguyen Ngoc Loan exécutant Nguyen Van Lem dans Wang Fujing, nous avons comme indication le nom de la grande rue commerçante du centre-ville de Pékin où la photo est prise, mais aucune autre référence. Cette banalisation de la violence et son image, ainsi que le jeu, reviennent dans Grow Up, dans lequel nous sommes confrontés à une scène de la Révolution culturelle, rejouée avec plaisir et rires par ceux de la génération qui n’a connu que la relecture de cette période bouleversante. Liu Jin s’interroge sur la réalité de la violence et sa reconstitution comme une forme de jeu. Voyons-nous une reconstitution ou une mise en scène tirée de l’imaginaire de l’artiste ? Pour ce qui concerne SARS Liu Jin nous annonce : « La radiographie de la vidéo m’a été prise à l’hôpital entre le 17 et le 20 avril 2003. Les autres images proviennent des émissions de la CCTV ».

Cleaning

Ma YONGFENG

2003 | 1'

Le 3 mai 2003 a eu lieu à Guangzhou un festival de performances regroupant un grand nombre des artistes le plus en vue en Chine. Ma Yongfeng, dans cette très brève pièce, se laisse nettoyer. Dans Two Skating Girls, deux patineuses sont filmées du haut des tribunes de la patinoire, la caméra les suivant d’un œil de voyeur myope sujet à des problèmes de stéréoscopie. Une première fille danse avec son double, puis une deuxième, imitant leurs aînées et s’entraînant pour le grand jour. Toute l’ambiguïté du regardeur est mise en avant lorsque nous notons qu’elles ne sont pas les deux seules « Two Girls » de la patinoire. Un coup d’œil à deux autres, floues, objets de désir, dément l’idée que nous regardons simplement la transcription d’une poésie du geste et de l’innocence. Cette vidéo présente un des thèmes les plus caractéristiques de l’art chinois d’aujourd’hui, celui de la duplicité du simple.

Red and Golden

Lin BING

2003 | 6'

Rising

Gao XIAOLAN

2003 | 2'

Sans titre

Han BING

2001 | 10'

Sewing

Xie JIANBO et Liang JIANBIN

2003 | 2'

Planting Grass

Yang ZHICHAO

2000 | 10'

Lola

Han BING

2001 | extrait 4'

Sans titre

Lin BING et Hei TIANLIN

2003 | extrait 12'